Page d'accueil

titre
arrondi
 

 

L' ACTE D' APPRENDRE

 
   
imprimanteVersion Imprimable
 

1.2.1. L'ACTE D'APPRENDRE

"J'entends et j'oublie; je vois et je me souviens; je fais et je comprends"
Confucius 

Près de 2500 ans plus tard, la science moderne  montre que c'est bien ainsi que fonctionne notre cerveau, à savoir que l'on perd 80% de ce que l'on pointerécoute,  que l'on retient 30% de ce que l'on voit, et 90% de ce que l'on fait !

"Apprendre c'est construire et organiser ses connaissances par son action propre", selon l'approche constructiviste : l'apprenant construit sa réalité, ou du moins l'interprète, en se basant sur sa perception d'expériences passées. La connaissance n'est donc pas un reflet de la réalité, mais une construction de celle-ci, notre connaissance du monde se fondant sur des représentations humaines de notre expérience du monde. La connaissance est activement construite par l'apprenant et non passivement reçue de l'environnement. Cette construction est un processus dynamique qui s'échafaude sur les connaissances antérieures pour développer de nouvelles représentations du monde. Cela modifie les schémas mentaux en permanence, ce qu'un individu apprend dépend de ce qu'il sait déjà, et plus il connaît, et plus il peut apprendre, perspective encourageante !

Aussi, du point de vue de la mémorisation, un fait quelconque est d'autant plus vite oublié qu'il s'intègre moins à l'ensemble de la personnalité et aux activités du sujet. On oublie vite tout ce qui n'est pas soutenu par une motivation et ne débouche pas sur l'action.
Comme leur nom l'indiquent, les théories de l'activité ont mis en lumière le rôle joué par l'action comme l'une des conditions essentielles d'efficacité de l'apprentissage.
On n'apprend pas seul, mais il dépend d'abord de vous seul de vous engager activement pour réaliser et mener à bien votre apprentissage.

 

POUR EN SAVOIR PLUS
L'activité d'apprentissage, voir le schéma de la démarche générale d'apprentissage.
Unité de méthodologie du travail universitaire, (chapitre 3.2. Qualité d'écoute et de concentration). Cela dit, nous vous recommandons fortement la lecture de l'ensemble de ce site,   nous y reviendrons !

   POUR ALLER PLUS LOIN
Déclaration des droits de l'apprenant
"L'autonomie de l'apprenant et les TIC" par Monique Linard, où elle redéfinit l'acte d'apprendre, justifie la nécessité d'aider l'étudiant à développer son autonomie, et par un rappel des conditions historiques et scientifiques de leur émergence, la pertinence des théories de l'activité en éducation. Complexe, mais très intéressant !

 

 

 

Page précédente
feuille
Page suivante