Page d'accueil

titre
arrondi
 

 

FACTEURS PSYCHOLOGIQUES

 
imprimanteVersion Imprimable

 

Il est important de considérer, pour les prendre en compte, certains facteurs psychologiques qui entrent en jeu dans l'apprentissage. En effet, ils jouent un rôle déterminant, en ce qu'ils peuvent le freiner, le bloquer, ou tout au contraire le favoriser.

Dans L'acte d'apprendre, vous prendrez conscience de l'importance de vous engager activement pour construire votre savoir.
Apprendre est un processus actif où l'on construit son savoir en établissant des liens entre l'inconnu et le connu, le nouveau et l'ancien, donc à partir des représentations et des connaissances antérieures. Ainsi, les actions que vous allez engager dépendent de vos expériences passées, à travers les différentes représentations que vous en avez, mais aussi des perceptions que vous avez de vous-mêmes, ou de vos capacités à réussir.
Dans le chapitre consacré aux représentations, vous découvrirez comment elles peuvent entraver l'apprentissage, et apprendrez à interroger les vôtres, pour les faire évoluer si nécessaire. Dans Perceptions, vous découvrirez combien il importe de percevoir positivement. La confiance en soi, mais aussi la croyance en ses capacités à produire le résultat souhaité - ou sentiment d'auto-efficacité, tel que défini par Bandura - influencent vos aspirations, vos choix, votre motivation, ainsi que la qualité et la profondeur de vos apprentissages.

La motivation, quant à elle, est très connue, ce qui peut donner l'illusion de savoir, ou laisser perdurer les idées reçues. On peut croire par exemple que la motivation, on l'a ou on ne l'a pas, et que l'on n'y peut rien.
Mais à bien y penser, que savez-vous de la motivation ? Que pourriez-vous dire de votre propre motivation ? Vous avez sans aucun doute remarqué qu'elle était forte lorsque vous trouvez du sens à vos études, lorsqu'elles correspondent à un projet de vie qui vous tient à cœur. Et en effet, cela est essentiel pour la motivation. Mais ensuite ? Savez vous comment agir lorsque vous sentez qu'elle diminue? Pourriez-vous dresser une liste relativement complète des multiples paramètres qui la composent, de tout ce qui peut l'influencer ? Savez vous que le pouvoir de la faire évoluer, de la faire persister, est d'abord entre vos mains ?

            Enfin, pour bien apprendre, il faut être capable d'accepter le changement et tolérer l'incertitude inhérente au fait d'abandonner des repères connus avant d'en acquérir de nouveaux.

            Cette première partie vous apporte donc des réponses, et vous suggère quelques pistes qui vous aideront  à mieux vous connaître, pour mieux apprendre.
 Il s'agira  de prendre conscience de ce qui dépend en tout premier lieu de vous-même, et de vous seul, afin de mobiliser au mieux vos ressources personnelles, et vous engager dans une "spirale de réussite".
Sans vouloir nier l'influence de l'environnement, la connaissance des facteurs psychologiques vous amène à prendre votre juste part de responsabilité. En prenant conscience des influences, positives comme négatives, que vous produisez vous-mêmes sur vos comportements, sur vos fonctionnements, vous découvrez et/ou retrouvez votre pouvoir de contrôle, votre puissance d'agir et votre liberté de changement.

Un changement d'état d'esprit est souvent nécessaire, pour se donner les moyens d'agir. Mais il est difficile d'avoir confiance en ses capacités et d'être motivé quand on ne sait pas comment s'y prendre pour réussir !  Ce chapitre est donc à relier avec le chapitre 2. Savoir réfléchir, pour acquérir les méthodes et les techniques qui développeront votre compétence, votre sentiment de maîtrise, votre efficacité... pour devenir un étudiant serein et satisfait !

 

 

Page précédente
feuille
Page suivante